Silence

 

Effleurer de la main le reste de ses baisers

Sur mes lèvres offertes à ses douceurs,

Goûter à la saveur de l’amour déposé.

 

Sous mes yeux fermés je vois son visage

Gravé dans mes pensées jusqu’au matin

Où je me réveille en regardant son image.

 

Ma chair s’imprègne de son essence,

Son odeur erre encore après son passage,

Comme un présage oublié par le vent.

 

Papillon

Modèle : Astrid

Crédit photo : Philippe Maris