M'en

 

Tempêtes, mes humeurs naviguent avec le temps,

Qu’importe la saison, en automne, au printemps,

Avec un peu de gris et un peu de douceur,

Qui ressemblent à un miroir au fond de mon cœur.

 

Comme hier, la journée est passée lentement,

J’ai pris plaisir : t’imaginer sage ou gourmand,

Timide ou effrontée, ainsi de mon côté,

L’un ou l’autre, j’essayais de ne pas penser.

 

Folle envie dès que chez moi j’ai posé un pied,

Sentir l’humidité et ton désir mêlés,

Je suis restée à y penser pendant des heures,

Allongée sur mon canapé, un peu ailleurs.

 

Je suis tombée dans le piège de ton langage,

Comme prise au piège de ton apprentissage,

Goûter encore à tes vices tels des supplices,

Plaisir à prendre vaste comme l’océan…

 

Texte : Papillon

Autoportrait : Milly et un songe