Exutoire

 

Ils font partie

De ceux qui sculptent,

Dans le cœur

Aussi dur que l’asphalte,

A coups de mots,

A coups de pierre,

L’éphémère.

 

De passage dans la vie,

Ils se bousculent,

S’enchaînent,

Ou se déchaînent,

A coups de queue,

Parfois s’exclament

Les syllabes.

 

Plus ou moins longs,

Plus ou moins compliqués,

Ils s’immiscent…

Au plus profond…

Inconscients

Qu’une fois là,

Ils sont oubliés.

 

Papillon