Clair de lunes

 

Humeurs d’automne à Paris pour un peu d’ivresse,

J’ai foulé ses pavés pour trouver tes caresses,

Pour que tes voyages résonnent avec justesse

Entre mes bras, entre mes cuisses, avec largesse.

 

Au milieu de la nuit, ta main claque mes fesses,

Dressé, fier, sous les draps, tu connais mes faiblesses,

Je gémis dans mon rêve, envie de tes richesses,

Et qu’à la fin, ton corps mette le mien en pièces.

 

Avant ou arrière, j’aspire avec adresse,

Quand ton mât me perfore et qu’il me fait maîtresse,

Du fond de mon sommeil, qu’il me prenne sans cesse,

Saillie au réveil sans forme de politesse.

 

Papillon

Crédit photo Corine Perséphone