22 février 2015

Jour sans nom...

Jour_sans_nom

 

C’était un jour comme celui d’hier ou comme l’autre d’avant,

Un jour d’un ennui sans nom où même la solitude s’absente,

Celle qui me fait peur et que je rejette quand elle se présente,

C’était un jour sans fin sinon encore un où rien ne va vraiment.

 

C’était un jour très long comme celui d’hier ou le précédent,

Un où je ne trouve rien à faire, où tout est fade et inintéressant,

Un de ces jours où j’aimerais chasser l’hiver pour le printemps,

Faire le ménage dans ma vie et ouvrir ma porte aux quatre vents.

 

C’était un jour trop chiant, le même qu’hier et que le suivant,

Un de ces jours où mes envies restent dans l’air en suspens,

Quand j’attends des lendemains où je souris au soleil en chantant,

C’était un jour comme il y en aura d’autres où je ferais semblant.

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 20:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 janvier 2015

Université

Université

 

J’ai croisé un soir dans le parc de l’université

Un inconnu plutôt sympa et bien monté

Nous avons un peu discuté puis il m’a baisée

Contre un pilier dans un jardin fréquenté

 

Son épine m’a plantée au milieu d’un rosier

J’ai saigné et il m’a grimpée de plus belle

Mon cri s’est sauvé dans le creux de sa main

Tandis que le désir me transportait au loin

 

Il s’est arrêté aussi vite qu’il avait commencé

S’est rhabillé sans me demander mon avis

M’a laissée frustrée et à moitié nue dans l’allée

Avant de disparaitre comme il était arrivé

 

Papillon

Crédit photo Corine Perséphone

Posté par Papillon_Paps à 00:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 janvier 2015

Evasion

Evasion

 

Je te ferais l’amour avec ferveur à la lueur d’une bougie

Que je pencherais sur ton corps pour faire cambrer tes reins

Pendant que tes gémissements résonneraient dans la pièce

Et que tes yeux fermés m’avoueraient le plaisir que tu prendrais

 

J’aurais attaché tes poignets et tes chevilles aux barreaux du lit

Les cordes seraient bien serrées, impossible de t’échapper

Mes doigts exploreraient jusqu’au moindre de tes frissons

Ton corps en ébullition comblerait mes plus infimes attentes

 

Tu t’offrirais sans réfléchir à mes pulsions les plus obscènes

Un peu inquiète et impatiente, tu réclamerais avec force

Mes mains qui te touchent et ma bouche qui te dévore

Viens-là que je t’honore, ma déesse, ma princesse en or

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 23:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Bulle de Papillon

Bulle-de-Papillon

 

Enfermée dans ma bulle un dimanche après-midi,

J’ai fouillé partout, même sous les tapis où tout est gris

A la recherche de mots et d’humeurs pour mon papier,

Et je n’ai rien trouvé d’autre que des textes oubliés.

 

J’avais envie de fraicheur, d’idées pleines de légèreté

Comme la neige au-dehors qui tombe sans s’écraser

Mais ma page est restée aussi blanche que les flocons

Alors que je ne cherchais qu’un peu d’imagination.

 

Elle disparait comme la buée sur la vitre où j’ai soufflé

Pour y laisser l’emprunte fragile d’une envie dessinée,

D’un désir chaque jour un peu plus présent, qui s’efface

Aussi vite qu’il est créé pour qu’un autre prenne place.

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2015

Disparition

Disparition

 

J’ai perdu des mots parce qu’ils étaient suicidaires,

Ils se sont jetés à l’eau, je crois que c’était hier,

Ou peut-être ont-ils simplement quitté mon crayon

A la recherche d’idées sur mes pages de brouillon.

 

Le sommeil me rattrape tandis que je les attends,

Je ne veux pas dormir mais j’ai soif de silences,

L’esprit est fatigué, je m’évapore dans la nuit

Où je frémis dans des battements de vie.

 

Les heures m’invitent à sonder mes désirs,

Les accords du temps règnent sur mes soupirs

Où je frissonne sous les caresses de la lune

Qui brille comme des soleils sur mes dunes. 

 

Papillon

Crédit Photo : Tnipov

Posté par Papillon_Paps à 22:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 décembre 2014

Hors du monde

Hors du monde

 

Je suis partie un samedi avec un corbeau et un chapeau

J’ai posé mon bagage et mes pieds sur le sol plein de neige

Le froid s’est emparé de moi là où mon âme gît encore

Du cœur à la raison, le pas vers la vie si j’en ai la force

 

Dans un flocon, sous le froid, je touche le noir du doigt

Mon oiseau s’est rué sur moi, le paysage a noirci

J’irai bien découvrir le monde, partir à mon aventure

Me chercher et peut-être me trouver, me suis-je dit

 

A la rencontre de mes vents et de mes tourments

Au fond de mes tempêtes et de mes ouragans

Sombrer dans des silences inquiétants, longtemps

J’ai cru que je ne devais pas ouvrir ma valise de Pandore

 

Papillon

Crédit photo : Karole V.

Posté par Papillon_Paps à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Par-ci, par-là...

 

 

Je suis assise là et pourtant je n’y suis pas

Je vis dans un univers qui ne compte pas

Dans un monde qui n’appartient qu’à moi

Dont je suis seule à connaître les secrets

 

Je suis assise là et pourtant je n’y suis pas

Née dans un commun qui n’a pas de sens

Dans un cadre qui n’a pas été fait pour moi

Je suis étrangère et pourtant je suis assise là

 

Je suis assise là et pourtant je n’y suis pas

A donner le change à ceux qui ont leur place

Dans un canapé qui a rarement voulu de moi

Et où je cherche un espace qui n’existe pas

 

Je me suis assise là et pourtant je n’y étais pas

J’ai glissé ailleurs où les frontières ne sont pas

Sinon celles qui ont été dressées autour de moi

 Je suis assise là et personne ne m’a vue, je n’y suis plus

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 16:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2014

Avec ou sans

Avec-ou-sans

 

Il y a des jours sans et des jours avec
Des jours sans aux goûts d’avec
Ou des jours avec rien, goût de sans
Sans rien, sans joies
Avec absence, avec aisance
Quand les mots s’élancent
Il y a des jours avec et des jours sans
Des jours avec aux goûts de sans
Et des jours sans aux saveurs d’avec 

L’absence de paroles fait écho
Aux cris lancés dans le vent, silences
Point d’accroche, aucune prise
Sinon celles qui me ressemblent
Comme le miroir où je ne vois pas
La façon dont tu me regardes
Ni la manière que tu as de m’aimer,
Je ne comprends pas, je ne veux pas
D’un monde où je ne me reconnais pas

Il y a des jours sans et des jours avec
Des jours sans aux goûts d’avec
Ou des jours avec rien, goût de sans
Sans rien, sans joies
Avec absence, avec aisance
Où les mots s’élancent
Il y a des jours avec et des jours sans
Des jours avec aux goûts de sans
Et des jours sans aux saveurs d’avec 

Je marche sur un fil qui ne tient à rien
Sinon à la confiance en moi, fragile,
Tendue comme une encre indélébile
Sur laquelle je m’aventure sans lien
Dès le levé du jour où tout va bien
Jusqu’à son couché où je respire enfin
Je suis aussi bousculée que mes chemins
Troués, cabossés et mine de rien
Je reste aussi solide que des jours avec

Il y a des jours sans et des jours avec
Des jours sans aux goûts d’avec
Ou des jours avec rien, goût de sans
Sans rien, sans joies
Avec absence, avec aisance
Où les mots s’élancent
Il y a des jours avec et des jours sans
Des jours avec aux goûts de sans
Et des jours sans aux saveurs d’avec

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 23:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2014

Inventaire

Inventaire

 

Je marche dans un Paris vide du son de ses pas,

J’erre dans des quartiers que je ne connais pas

Où son sourire s’affiche sur tous les monuments,

Où son regard brille dans les vitrines des magasins.

 

Noël arrive bientôt. Dans la poche de mon manteau,

J’ai glissé sa liste de cadeaux au creux de ma main,

Celle sur laquelle avec soin elle a inscrit son prénom

En me laissant la place pour inscrire notre avenir.

 

Je l’aime le matin quand je quitte une ville assoupie,

Mais le soir aussi sous les feux des lumières de la nuit ;

Seul parmi les passants mes chemins sont sans fin,

Mais avec sa main dans la mienne je n’ai peur de rien…

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 22:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2014

Objet trouvé

Objet-trouvé

 

J’ai perdu des battements de cœur,

Peut-être dans le métro tout à l’heure

Quand j’ai pris la direction vers ailleurs

Avec, dans ma valise, quelques douceurs.

 

Je suis descendue gare de l’Amoureuse

Après des heures de voyages ennuyeuses,

Sa silhouette est là, qui m’attend, gracieuse,

Prête à me voler comme si j’étais précieuse.

 

Il m’a prise en descendant du wagon,

Dans ses bras se sont trouvés mes jupons,

Ses yeux brillaient à la lumière des néons,

A moins que ce soit nos cœurs à l’unisson.

 

Papillon

Posté par Papillon_Paps à 11:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,