04 août 2014

Ce matin...

  Assise dans mon bateau, J’entends le chant des oiseaux qui rêvent encore…   Le bruit de l’eau contre la coque comble l’attente et me berce doucement…   J’ose à peine penser de peur de briser le charme qui agit tandis que je patiente…   Je plonge dans le silence… Et je dérive sur la lune Tandis que le soleil me manque…   Papillon
Posté par Papillon_Paps à 23:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2014

L'auvergnate

    Je l’ai quittée comme on laisse un amour de vacances : Le cœur lourd d’un nouveau départ et l’envie de la revoir. J’étais encore avec elle ce matin-là mais je la pleurais déjà ; Je l’ai embrassée en partant mais ça n’était pas suffisant…   J’ai regardé chaque relief des paysages qu’elle m’a offerts, J’ai aimé ses coins sauvages et plonger dans ses cratères, J’ai sillonné ses vallées, ses collines, admiré mille beautés, Ses couleurs m’ont envoûtée, j’ai eu besoin d’y goûter…   Je... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 14:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2014

Réalité Virtuelle

Merci Gabriel pour cette magnifique déclaration... <3       Je ne l'ai jamais prise dans mes bras mais j'ai la sensation que l'éternité nous lie. Sublime égérie caressante offerte sur photographie... je l'imagine dans mon lit. Je la devine, croquante, haletante et croustillante... c'en est presque palpable. Ce penchant à la volupté qu'elle m'inspire souvent est-il seulement raisonnable ?   Et pourtant dans ses désespoirs, elle me touche encore bien davantage. En elle je plonge et comme dans un livre, je... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 avril 2014

Solitude d'un soir

Ce soir quand je suis rentrée, je suis retournée au fond de ma solitude, Je l’avais laissée tomber pour la journée, je l’ai retrouvée, elle m’attendait, Sagement, sans bouger, je n’ai pas pu l’éviter, elle ne m’a pas manquée, Quelque chose  a changé, ce n’est plus comme avant, j’ai grandi apparemment, Pas assez pour m’en débarrasser, j’aimerais la tuer, l’égorger là, sur le palier, La voir se vider de son sang, ne pas bouger tandis qu’elle hurle en dedans, J’ai fini par rentrer dans mon appartement, j’ai fait couler un... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 22:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 avril 2014

Anniversaire

  Dans quelques jours se fête un anniversaireCette personne prendra un an dans notre èreSi vous saviez à quel point elle est gentilleComme si on mangeait une douce myrtille Je l'ai connue virtuellement et non dans la viePour vouloir la connaître, cela m'a bien suffitElle me donnait des conseils tous les joursEt de plus en plus, j'éprouvais de l'amour Pas un amour où deux êtres s'aimentMais un amour où il n'y aucun blasphèmePlus qu'une simple amitié, tellement...Juste un élève et son enseignant J'aimerais lui dire, tant... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mars 2014

Panser

Au fond d'un sac, je traînais. Oubliée du monde, oubliée de ma réalité, oubliée... c'est tout ce que je demandais... Au fond d'un sac, je traînais, quand une déesse m'a trouvée. Avec elle alors, je me suis envolée... (cliquez-nous, ou sur la photo plutôt...)      
Posté par Papillon_Paps à 16:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mars 2014

Gabriel

Ce poème, "Gabriel", est une réponse à celui écrit par Gabriel Rosetti, que voici :   Son corps sculptural voilé sous volutes de fumée fragile Conduit habilement mon regard sur ses divines courbes graciles Et expose à l’œil conquis et surpris un candide sourire malicieux. Avide de beauté autant que de volupté, mon âme atteint les cieux !   Tantôt Madone en pénitence, diablesse enchainée ou muse à la badine Sous son masque de plumes rouges je devine une candeur assassine. Nos étreintes se feraient sans liens,... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 19:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2014

Papillon de nuit

  Mon monde est de tombes, chaque seconde, Car il n’y a que la mort qui me dit que je vis… Elle me fait peur, l’immonde amie ! Les années rient : Lugubres, jolies, comme au loin le glas qui sombre.   Les heures violent mes humeurs nauséabondes, Le trépas suit l’ennui : sans moi, tu es partie… Dans la fosse, là-bas, ce n’est pas moi qui gis, Au bord du gouffre, encore une fois je prends vie.   L’enfer d’où je viens ne tue pas : il atrophie ! J’ai fuis le mal pour trouver deuil et... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 22:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2014

Bienvenue aux Enfers

    Sur les rives du Styx, dans la brume épaisse du rivage, je découvris une âme perdue.   Je n’ai jamais rien connu d’autre que le Styx… ou alors je ne m’en souviens pas, et jamais personne ne s’était aventuré jusqu’à moi aussi tranquillement que celle qui se tenait là en cet instant… Je connais les Hommes et je ne les aime pas… seules peuvent rester sur les rives du fleuve les âmes perdues, coléreuses et salies par des péchés dont je me nourris. Je fouille dans les entrailles de leur... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 09:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2014

Chimère sur ma nuit...

    Je pense à lui depuis l’autre nuit, rendez-vous clandestin Que j’avais noté dans un coin discret de mon calepin… J’attends, sagement, un mot, un signe de lui… mais rien, Rien que l’insupportable silence entre mes murs gris…   Je m’endors ; sa main dans la mienne m’entraîne : « Viens… ». Nos envies prennent vie le temps d’une passion sans frein, L’évidence du désir nous étreint, portée du soir au matin : Ivresse. Rien ne compte plus que les caresses de ses mains…   Soupirs... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 18:25 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,