15 octobre 2014

Pour qu'elle comprenne...

  Derrière la porte, l’une parle, l’autre entend, Parfois l’une écoute et l’autre hurle en silence. Elles crient mais n’ont pas les mêmes tourments ; Les faut-il si grands pour y prêter allégeance ?   Je ne compte plus les heures, ni même les jours, Où derrière la porte j’ai entendu ce que tu n’as pas dit, Où j’ai compris ce que tu n’as pas osé exprimer De crainte de déranger ou de ne pas avoir ta place…   Sabine… Gabriel… qu’importe, pour moi tu es la même, Celle avec qui je m’entends, celle qui me... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 septembre 2014

Sabine

Posté par Papillon_Paps à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2014

Réalité Virtuelle

Merci Gabriel pour cette magnifique déclaration... <3       Je ne l'ai jamais prise dans mes bras mais j'ai la sensation que l'éternité nous lie. Sublime égérie caressante offerte sur photographie... je l'imagine dans mon lit. Je la devine, croquante, haletante et croustillante... c'en est presque palpable. Ce penchant à la volupté qu'elle m'inspire souvent est-il seulement raisonnable ?   Et pourtant dans ses désespoirs, elle me touche encore bien davantage. En elle je plonge et comme dans un livre, je... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mars 2014

Gabriel

Ce poème, "Gabriel", est une réponse à celui écrit par Gabriel Rosetti, que voici :   Son corps sculptural voilé sous volutes de fumée fragile Conduit habilement mon regard sur ses divines courbes graciles Et expose à l’œil conquis et surpris un candide sourire malicieux. Avide de beauté autant que de volupté, mon âme atteint les cieux !   Tantôt Madone en pénitence, diablesse enchainée ou muse à la badine Sous son masque de plumes rouges je devine une candeur assassine. Nos étreintes se feraient sans liens,... [Lire la suite]
Posté par Papillon_Paps à 19:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,